Art

Féminisme et mouvement des femmes

Figures historique

Littérature

Politique

Sport

Sciences et technique

Femmes remarquables... Margaret Mead

mead Née le 16 décembre 1901 en Philadelphie (US) Magaret Mead deviendra une femme vivace. Son père, un économiste, professeur à l'université et auteur de 5 livres, est d'une nature très réservée. Sa mère, une sociologue ayant étudié les familles immigrées italiennes, remplit 13 cahiers avec des observations sur son aînée.
La famille se complète avec la naissance d'un fils et de trois filles, dont une meurt très jeune.

* ill.

A l'âge de 22 ans Margaret, une fille pleine de tempérament, épouse, pendant ses études et contre l'avis de ses parents, le jeune pasteur Luther Cressman. Le mariage se termine quand elle part, en 1925, toute seule comme anthropologue en Samoa pour faire une étude sur le terrain. Pendant le voyage de retour Margaret fait la connaissance d'un autre anthropologue, R. F. Fortune tandis que, pendant son absence, Luther, lui aussi a entamé une liaison.

Le premier travail anthropologique indépendant de Margaret Mead est basé sur l'étude et l'interrogation de 50 filles, et son livre Coming of age in Samoa est une best-seller.

En 1928, après son divorce, elle se marie avec Reo F. Fortune. Ils partent ensembles pour la Nouvelle Guinée afin d'étudier la façon divergente dont d'autres cultures donnent corps aux différences biologiques des sexes. Avec cette étude et dans le livre Sex and Temperament in Three Primitive Societies qu'elle écrit par la suite, elle prouve que ce qui chez nous est considéré comme typiquement masculin ou féminin, ne l'est pas du tout dans d'autres cultures. Plus tard on l'appellera la 'mère de l'anthropologie féministe', parce qu'elle est une des premières anthropologues féminines à s'intéresser à la position d'infériorité des femmes et de certains groupes ethniques en Amérique. En plus elle publie ses conclusions de façon extensive.

Quand son deuxième mariage se termine par un divorce, elle épouse en 1935 un autre anthropologue, Gregory Bateson. Avec lui elle aura une fille, Mary Catherine, qui plus tard exercera la même profession que ses parents.

Margaret est reconnue internationalement et ne doute jamais de l'exactitude de son opinion. Quand elle assiste à des cours de son mari elle n'hésite pas une seconde pour le corriger en publique .. ce qui est très pénible pour Gregory ! Finalement il la quittera pour une autre femme, un abandon dont Margaret souffre énormément.
A partir de 1955 jusqu'à la fin de sa vie elle habite avec une anthropologue, Rhoda Metraux. En 1974 elle écrit que la société idéale est homosexuel pendant sa jeunesse et pendant sa vieillesse, mais hétérosexuel au milieu de sa vie.

Margaret est une bosseuse et sa devise est 'Be lazy, go crazy'. Pendant son travail sur le terrain qu'elle continue à faire régulièrement elle attrape une fièvre paludéenne dont elle souffrira le reste de sa vie. Cela ne l'empêche pas d'exercer les fonctions de conservateur au Musée Américain d'Histoire Naturelle et de professeur au Columbia University. Le matin elle se lève à 5 heures et écrit 3.000 mots avant de partir travailler. En plus elle participe à des conférences, elle est présidente de plusieurs organisations scientifiques et elle est invitée pour des débats où elle défend vigoureusement ses points de vue.

Quand elle meurt le 15 novembre 1978 d'un cancer du pancréas, son œuvre consiste en 39 livres, 1.397 articles, 43 morceaux filmés ou enregistrés et 15 études sur le terrain, à des endroits éloignés.

Composition

Elza Daix
10/03/2004

Source:

Ce résumé est basé sur la documentation suivante disponible dans la RoSa base de données:

Mot clé: Mead Margaret

Vrouwenportretten / Rosa Montero. - Amsterdam : Wereldbibliotheek,
1997. - 189 p. : ill.
Oorspr. titel : Historias de mujeres
ISBN 90-284-1780-X
* ill. p. 152

Margaret Mead. Een reizigster naar het stenen tijdperk
In: OPZIJ; volume 16 nr 02 (februari 1988), p. 51

Mot clé: Mead Margaret + Antropologen

Bramenwinter : een autobiografie / Margaret Mead. - Amsterdam :
Contact, 1987. - 306 p.
ISBN 90-254-6578-1

Info: pour plus d'information regardez dans la RoSa base de données